Publicité / Vos Liens Sponsorisés
Gestion - Créer votre Blog - Prochain Blog

Aiguilleurs du ciel : une retraite en or ...

jeudi 25 février 2010 à 22h30:08 GMT 1.00

Extrait d'un article du site "sauvegarde retraites" via le blog "demagogie" :

- 4 trimestres gratuits tous les 5 ans, 
 - le relèvement de 60 % de l’indice du dernier traitement (c’est-à-dire la base de calcul de la pension), 
 - une retraite complémentaire par capitalisation suite à la loi Fillon (la RAFP), 
 - une « nouvelle bonification indiciaire » (NBI) spécifique, 
 - une « allocation temporaire complémentaire » inédite perçue pendant 13 ans après le départ en retraite

Le cas des aiguilleurs du ciel est exemplaire : en vingt ans, et à contre courant des réformes, ils ont plus que doublé le montant de leur retraite ! Alors qu'en moyenne, le pouvoir d’achat des retraités du régime général
a ainsi été réduit de 10 à 15 % en une décennie.

De 1 875 € mensuels en 1987, leur retraite atteint aujourd’hui plus de 4 000 € ! En 2009, elle s’élèvera même à 4 500 €.
Pour les petits employés, les artisans, les commerçants, les agriculteurs qui ont de faibles retraites et qui, demain, craignent de n’avoir plus rien, la leçon que nous donnent les aiguilleurs du ciel s’avère magistrale.

Pour l'article complet et notamment "Comment doubler sa retraite ..." voir : "Aiguilleurs du ciel : 100 jours de travail par an ... et une retraite en or"

Popudema

 


samedi 27 février 2010Modifié le

2 Commentaires [Lire] [Écrire]

HR

Députés : des pensions qui crèvent les plafonds ...

jeudi 25 février 2010 à 21h49:57 GMT 1.00

Extrait du document figurant sur le site "Sauvegarde retraite" :

De tous les régimes spéciaux, les députés bénéficient du "must" : une retraite 100 % garantie, financée par le contribuable, et encore meilleure que celle des hauts fonctionnaires.

Pour 1 € cotisé, un député touche plus de 6 € à la
retraite. Pas mal, lorsque les affiliés à la Sécurité
sociale doivent se contenter, au maximum, de 1,5 €...

article complet a partir du site "populisme"

Popudema


jeudi 01 avril 2010Modifié le

0 Commentaire [Lire] [Écrire]

HR

Baisse de 10 points en 15 ans

jeudi 25 février 2010 à 21h39:30 GMT 1.00

Ci-dessous un extrait de l'article de Martine BULARD sur le site "Le Monde diplomatique" :

En fait, les pouvoirs veulent enfermer le débat dans une alternative obligatoire : soit on augmente le temps de travail soit on baisse les pensions. En vérité, ils font les deux… sans que cela sauve les caisses de retraites. La France a connu trois vagues de réformes, en 1993, en 2003 et en 2007. L’âge légal de départ n’a pas été modifié (60 ans) mais la durée de cotisations a été allongé de 37,5 ans à 40 ans, puis à 41 ans, avant de grimper d’un trimestre tous les ans. La base de calcul a été modifiée, tenant compte des vingt-cinq meilleurs années au lieu des dix précédemment. Au total, en quinze ans, le taux de remplacement (niveau de la retraite par rapport à son salaire) a baissé de 10 points. Et le risque de voir exploser le nombre des retraités pauvres (déjà 11 % des plus de 65 ans), comme a précédemment flambé le nombre des travailleurs pauvres, n’apparaît plus improbable. Les caisses, elles, sont toujours en déficit : 10 milliards d’euros attendus en 2010. Preuve que ce type de potion aggrave le mal au lieu de le résoudre. Et qu’il faut se méfier des fausses évidences.

Voir l'article complet

Popudema


samedi 27 février 2010Modifié le

0 Commentaire [Lire] [Écrire]

HR

Fin de la retraite à 60 ans ou mobilisation décisive ?

mardi 23 février 2010 à 23h00:14 GMT 1.00

Un article de Gérard Filoche (inspecteur du travail, CN du PS)

Il aura suffi de quelques mots pour que l’écho soit d’une ampleur considérable. En finir avec le droit à la retraite à 60 ans ? La réponse ne pourrait être que oui. D’une certaine manière, on assiste au même déferlement médiatique que lors du référendum sur le TCE. Un référendum social majoritaire sur cette question est donc l’horizon quasi naturel en réponse à la volonté d’allonger l’âge de départ en retraite. La déferlante médiatique n’a qu’une fonction : faire sauter le tabou de la retraite à 60 ans, le tabou d’un régime à prestations définies et aller vers une retraite par points comme les Assurances savent en faire à partir des tables de mortalité.

......

mon accroche : la troisième option du rapport du Conseil d’Orientation  des Retraites en 2001:

Troisième option : ne pas allonger la durée de cotisation, ne pas baisser le montant des retraites mais augmenter de 15 points le montant des cotisations retraites entre 2003 et 2040.

Jamais la troisième de ces options n’a fait l’objet du moindre débat public alors que c’est de loin la solution la plus acceptable pour la grande majorité de la population. 15 points d’augmentation en un peu moins de 40 ans, cela représente 0,37 point d’augmentation des cotisations retraites par an pendant 40 ans. A raison d’une augmentation de 0,25 point pour les cotisations patronales et de 0,12 point  pour la part salariale des cotisations retraites, qui pourrait prétendre que cette solution n’est pas préférable à un allongement de 9 ans de la durée de cotisation ou à une baisse de 25 points du montant des retraites ?

........

Article complet

Popudema

 


samedi 27 février 2010Modifié le

0 Commentaire [Lire] [Écrire]

HR
« Articles
ultérieurs
1 2 313 14 [15]    

 Gestion du Blog Conçu par : DynamiqueGestion